Projet

WIKIVILLAGE, Paris 20e

un écosystème de travail et d’activités qui applique de façon globale les principes d’économie circulaire et de résilience

La première poutre de ce tiers-lieu, qui accueillera fin 2023 notre agence parisienne, a été posée mi-septembre. L’occasion de revenir sur ce projet innovant, porté par REI Habitat et la foncière ETIC, sur lequel Etamine a accompagné la conception environnementale

Wikivillage
Crédit perspective : AAA architecte, DVVD ARCHITECTES architectes associés, IDA+

Un écosystème humain pour des acteurs de la transition sociale et environnementale

Le projet, imaginé à l’origine dans le cadre d’un appel à projet « Réinventer Paris » est issu d’un travail collaboratif entre 2 agences d’architecture :  l’Atelier d’Architecture Autogérée (AAA) a initié le projet en phase concours et s’est associé par la suite à DVVD ARCHITECTES ET INGÉNIEURS pour former un groupement conjoint de maîtrise d’œuvre.

Les espaces du WIKIVILLAGE sont pensés pour favoriser les échanges

                                                                                                                               

entre usagers du bâtiment, mais également avec les riverains et les associations de quartier.

Il accueillera ainsi sur 7500 m² des espaces de bureaux et co-working ouverts aux acteurs du développement durable et de la transition sociale. On y trouve également des salles de réunion modulables, un showroom, 2 restaurants travaillant en circuit court, un Fablab, un espace évènementiel et 520 m² de toiture végétalisée accessible aux usagers.

Un cercle vertueux pour les urines ! WIKIVILLAGE est équipé d’une cuve de 3000L pour permettre la collecte des urines et leur valorisation. L’urine récupérée (contenant azote, phosphore et potassium) sera alors recyclée et transformée en engrais pour l’agriculture. Des échanges sont en cours avec TOOPI Organics pour mettre au point l’installation. Crédit photo : Marcelle, urinoir féminin

Des équipements activant les circuits courts 

WIKIVILLAGE est fondé sur les principes R-URBAN , un concept développé par le collectif AAA, et agrégeant économie circulaire, circuits courts, mutualisation, ressources partagées, recyclage, agriculture urbaine et participation des usagers.

On y trouve ainsi :

  • une centrale solaire photovoltaïque d’environ 60m² ;
  • un espace d’agriculture urbaine en toiture, axé sur l’expérimentation,    avec compostage des déchets organiques ;
  • un accueil confortable pour les cyclistes (local vélos de 80 places, douches à proximité) ;
  • une infiltration in situ des eaux pluviales  dans le jardin arboré en RdC ;
  • des urinoirs unisexe sans eau, avec récupération des urines, installés à chaque étage  (cf. encadré).
Crédit « Le Projet Paysager » : MUGO
Crédit « Le Projet Paysager » : MUGO

                                                                                                                                 

boisdefrance

Une construction bois assurant le confort d’été sans climatisation

Le bâtiment recourt de façon maximale au bois construction :

  • la structure poteaux, poutres, solives est en bois ;
  • les planchers intermédiaires sont constitués de dalles bois-béton ;
  • les façades sont constituées de murs à ossature bois, avec bardage en douglas. Les menuiseries extérieures et les brises soleil fixes à lames horizontales sont également en bois.

La majorité des bois utilisés  pour le clos couverts seront labellisés Bois de France.

Du réemploi est également prévu pour l’agencement intérieur, les dalles sur plots des terrasses et le bardage de protection des édicules en toiture.

Coupe verticale sur la façade, échelle 1/10, crédit DVVD ARCHITECTES
Coupe verticale sur la façade, échelle 1/10, crédit DVVD ARCHITECTES

Le chantier en images

Avancement du chantier : la structure poteaux-poutre en bois lamellé-collé est entièrement montée.

Les planchers intermédiaires sont en bois-béton de A2C Préfa. Les dalles en béton sont nervurées et l’espace entre nervures est comblé par des panneaux d’isolant biosourcé en fibre de bois. Cette solution apporte de l’inertie dans le bâtiment et contribuera au confort d’été.

 

Crédit images: A2C Préfa
Crédit images chantier : DVVD ARCHITECTES
Crédit images chantier : DVVD ARCHITECTES
Crédit images chantier : DVVD ARCHITECTES
Crédit images chantier : DVVD ARCHITECTES

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               

Ensoleillement course soleil

La mobilisation de  leviers low-tech pour l’optimisation du confort d’été

Le confort d’été assuré même en cas de canicule. Etamine a accompagné l’équipe de maitrise d’oeuvre en évaluant le comportement thermique de ce bâtiment tout en bois. Une simulation thermique dynamique a été réalisée avec un scénario caniculaire pour vérifier la résilience du bâtiment et anticiper les conditions climatiques à venir, en veillant à maintenir une stratégie de confort low-tech.

Une absence de climatisation. Le parti pris dès les premières esquisses du projet a été de privilégier les solutions passives et de proscrire les systèmes de climatisation pour limiter les consommations énergétiques. Ainsi le bâtiment est protégé des surchauffes grâce à des protections solaires efficaces prévues sur chaque orientation : brise-soleil fixes + stores intérieurs et végétalisation de la façade Sud-Est la plus exposée. En complément, le recours à la ventilation naturelle est rendu possible, y compris la nuit, pour profiter de la fraîcheur nocturne et évacuer les calories.

Les bureaux sont équipés de brasseurs d’air. Les espaces les plus exposés comportent des cloisons en briques de terre crue, qui améliorent le confort par un double effet d’inertie et de régulation hygroscopique. Enfin, en cas de nécessité, la pompe à chaleur réversible permettra d’atténuer les pics de chaleur via les CTA équipées de batteries froides. 60m² de panneaux photovoltaïques ont été ajoutés en toiture pour compenser les consommations associées à cet équipement.

Étamine : Étude d’ensoleillement façades SE et SO
Étamine : Étude d’ensoleillement façades SE et SO
Étamine : Modélisation des brise soleil fixes
Étamine : Modélisation des brise soleil fixes
Etude Etamine : Analyse du confort d’été dans un bureau exposé Sud-Est : les cloisons en terre crue de 5 à 10cm d’épaisseur et la ventilation naturelle nocturne permettent de diminuer de 2°C à 4°C les températures intérieures en été
Etude Etamine : Analyse du confort d’été dans un bureau exposé Sud-Est : les cloisons en terre crue de 5 à 10cm d’épaisseur et la ventilation naturelle nocturne permettent de diminuer de 2°C à 4°C les températures intérieures en été
Le bâtiment tire son nom de la célèbre encyclopédie collaborative en ligne de partage des connaissances, qui est l’essence même du lieu. Si le lieu vous intéresse, n’hésitez pas à consulter l’Appel à Manifestation d’Intérêt ETIC.

L’équipe d’Etamine est fière d’accompagner la réalisation de cette opération emblématique. A l’heure où nous soufflons les 10 ans du bâtiment Woopa à Vaulx-en-Velin, les futurs bureaux parisiens se veulent à nouveau à notre image : exemplaires du point de vue environnemental et imbriqués dans un réseau riche de partenariats de confiance. Toute l’agence parisienne est impatiente d’y aménager et de vous y recevoir !