Retour

  • Lieu : Echirolles, Isère (38)
  • Livraison : septembre 2006
  • Maître d'Ouvrage : Société Dauphinoise pour l'Habitat (SDH)
  • Surface : 5 300 m² SHON
  • Côut des travaux : 6,5 M€ HT

Description :

Immeuble de Bureaux, sur trois niveaux, comportant autour d’un
atrium :

  • des bureaux, des salles de réunion,
  • une salle de conseil,
  • des espaces d’accueil du public.

UN PROJET DE HAUTE QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE (HQE)

1Raccordement au chauffage urbain et rafraîchissement direct sur eau de nappe

Le chauffage est raccordé au réseau de chaleur urbain dont une part importante est produite par incinération des ordures ménagères et dont une part provient d’une chaufferie au bois. Le froid est produit par échange direct sur l’eau de nappe, ce qui ne génère qu’une consommation électrique de pompe. Seul l’air est déshumidifié par un groupe froid sur eau de nappe.

2Un bâtiment performant sur le plan de l'énergie

Pour le chauffage, le bâtiment est bien isolé par l’extérieur pour éviter les ponts thermiques et orienté Nord-Sud ce qui permet de récupérer au sud des apports solaires gratuits.
Pour le rafraîchissement, le bâtiment est protégé du soleil différemment selon les façades et ventilé la nuit en été avec une extraction naturelle en partie haute de l’atrium.
Pour l’éclairage, les vitrages filants sur les façades des bureaux et les impostes vitrées sur la circulation permettent d’avoir une bonne disponibilité de lumière du jour ; de même pour les salles de réunion implantées en pignon pour qu’elles aient accès à la lumière naturelle, et pour les circulations intérieures donnant sur des patios lumineux.

3Des équipements techniques efficaces

L’émission se fait par plafonds chauffants-rafraîchissants à basse température, qui présentent les avantages du confort radiatif en ne créant par ailleurs aucune charge d’entretien.
La récupération de chaleur sur l’air extrait au niveau des centrales d’air double flux pour la ventilation dans les bureaux peut atteindre un rendement supérieur à 70%, grâce au choix d’échangeurs rotatifs.
L’éclairage par poste de travail est individualisé, au plus près des besoins : sur perche, en direct et en indirect avec une gradation automatique quand la luminosité est suffisante et une détection de présence.

4Un niveau de confort élevé

En été, les trois conditions d’obtention du confort thermique sont réunies :

  • la qualité des protections solaires des façades, adaptée selon l’orientation :
    - vitrages à facteur solaire réduit et bonne transmission lumineuse sauf au nord
    - brise soleil fixe ajouré au sud, lames orientables à l’est et à l’ouest et stores intérieurs au nord et au sud ;
  • l’inertie du bâtiment : toiture lourde et refends en béton en partie centrale) ;
  • la ventilation dimensionnée au delà des débits hygiéniques, maintenue la nuit.

Un rafraîchissement direct sur eau de nappe complète ces mesures.

La recherche du confort visuel a fait également l’objet d’une réflexion approfondie :

  • les baies sont munies de stores d’occultation intérieurs qui limitent tout risque d’éblouissement pour un meilleur confort visuel au nord comme au sud ;
  • à l’est et à l’ouest, le contrôle de la luminosité est assuré par des brise-soleils à lames orientables ;
  • les patios apportent de la lumière au coeur du bâtiment et les impostes vitrées entre bureaux et circulations éclairent le fond des bureaux.

L’éclairage artificiel basse luminance à la fois direct et indirect est très confortable, et laisse à l’utilisateur une possibilité de gradation.

5Quelques chiffres-clés

INTERVENANTS

Maître d'Ouvrage Société Dauphinoise pour l'Habitat (SDH) 32 rue Jean Moulin 38432 Echirolles Cedex
M. TILLET
Tél : 04 76 68 38 17
Architecte ARCANE 6 rue Beyle-Stendhal 38000 Grenoble
M. MALLIÉ
Tél : 04 76 03 27 27
Groupement TCE QUADRIPLUS Groupe 15 rue Emile Zola 69120 Vaulx-en-Velin Tél : 04 37 45 12 98
dont Compétence HQE ETAMINE 75 rue de La Villette 69003 Lyon Tél : 04 37 45 34 20
Retour