Retour

  • Lieu : La Tour de Salvagny, Rhône (69)
  • Livraison : 2009
  • Maître d'Ouvrage : Association "Les jardins de cocagne"
  • Surface : 500 m² SHON
  • Côut des travaux : 0.4 M€ HT
Construction neuve du siège de l’association à La Tour de Salvagny (69) comprenant :
  • des bureaux pour le personnel salarié ou bénévole de l’association,
  • une salle de réunion, faisant également office de salle de restauration aux pauses,
  • un atelier et un garage pour la confection des paniers de fruits et légumes.

UN PROJET DE HAUTE QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE (HQE) et ENERGIE POSITIVE +

1 Un bâtiment à haute performance énergétique

  • par la performance de l’isolation thermique dont la valeur est bien au-delà des valeurs de référence de la réglementation thermique, avec 35cm de paille pour les parois latérales (U<0.15 W/m²K) et 30 cm de ouate de cellulose en combles. Décollées du sol par un soubassement brique, les bottes de paille assurent une isolation répartie sans ponts thermiques ;
  • par la qualité des protections solaires, en partie fixes par des débords de toiture, notamment au sud et à l’ouest, et en partie mobiles par des volets bois extérieurs ;
  • par la mise en place d’une serre orientée plein sud permettant de récupérer les apports solaires gratuits en hiver, et de les redistribuer via une paroi à forte inertie (brique remplie de terre crue) dans les pièces intérieures.

Les simulations thermiques dynamiques effectuées en avant-projet ont permis de constater des besoins de chauffage inférieurs à 7 kWh/m²SDO.

2 Des matériaux sains et à faible impact environnemental

  • par le choix d’une structure porteuse en bois local (douglas),
  • par un remplissage latéral en bottes de paille,
  • par une isolation en toiture par ouate de cellulose soufflée, produit 100% issu du recyclage de déchets banals,
  • par la mise en oeuvre de cloisons à ossature bois et isolées par panneaux laine de bois,
  • par la pose de panneaux liège en isolation verticale sur longrines.

L’enduit extérieur, mélange de terre de Royan, eau et chaux, permet d’assurer l’étanchéité à l’air et à l’eau de l’enveloppe. La combinaison de produits locaux et naturels permet de réduire considérablement le poids des émissions de gaz à effet de serre liées à sa construction.

3 Des procédés et équipements innovants

  • par un système de ventilation intelligent et performant : ventilation double flux raccordée à un puits canadien linéaire qui préchauffe ou pré-rafraîchi l’air neuf avant soufflage. Cet équipement est by-passé dès lors que la température extérieure ou celle de la serre est plus avantageuse que celle du sol (en mi-saison par exemple).
  • par l’utilisation d’un poêle bois mixte, fonctionnant à bûches et permettant une autonomie de plusieurs jours grâce à une réserve de granulés bois à l’arrière. La chaleur est diffusée par gaines rigides dans les différents locaux chauffés.

4 La promotion des énergies renouvelables

Vient renforcer encore plus l’engagement du projet dans la qualité environnementale, par la pose de :

  • 150 m² de capteurs photovoltaïques polycristallins intégrés au pan sud de la toiture acier. Inclinés à 45°, l’ensemble est visible par l’ensemble des personnes/visiteurs fréquentant le lieu ;
  • 4 m² de capteurs thermiques permettant le préchauffage de l’eau chaude sanitaire pour les vestiaires.

La production d’électricité totale sur site s’élève à environ 15 400 kWh/an, revendus à EDF. Cette installation permet de compenser toutes les consommations énergétiques du bâtiment, et même plus, puisque le bilan affiche un excédent de 50 kWh/m²SHON. Ce projet est donc à énergie positive.

INTERVENANTS

Maître d'Ouvrage Association "Les jardins de cocagne" Chemin de Goutte-Martin
69210 Bully
Tél : 04 74 26 83 08
Architecte Stéphane PEIGNIER Lieu dit « Conzy »
69380 Chatillon
Tél : 06 89 08 49 78
Assistant HQE ETAMINE 10 avenue des Canuts
69120 Vaulx-en-Velin
Tél : 04 37 45 34 20
Retour