Retour

Ecole Internationale à Manosque (04)

  • Lieu : Manosque, Alpes de Haute Provence (04)
  • Livraison : juillet 2010
  • Maître d'Ouvrage : Région PACA
  • Surface : 15 600 m² SDO
  • Côut des travaux : 35 M€ HT

Description :

Création d'une école internationale dans le cadre du projet ITER, pour un effectif de 970 élèves :

  • une école maternelle, une école primaire,
  • une école secondaire (collège et lycée),
  • un pôle de restauration, un internat,
  • une administration centrale,
  • un pôle culturel,
  • un pôle sportif (gymnase, plateaux sportifs),
  • logements de fonction, locaux administratifs.

 

UN BÂTIMENT DE HAUTE QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE (HQE)

Les axes forts du projet, répondant aux exigences du Maître d’Ouvrage, sont :

1 La relation harmonieuse du bâtiment avec son environnement

L’implantation dans le site a été faite de façon à valoriser les espaces verts et à minimiser l’impact du bâtiment sur le sol. L’école est en rez-de-chaussée, sous une nappe verte, et suit le terrain naturel. La toiture terrasse végétalisée permet de fondre le bâtiment dans le paysage.
Les espaces de vie de l’école sont clairement séparés en différents bâtiments, reliés entre eux par des rues intérieures, à l’abri des intempéries. Les cours, au centre de patios avec des espaces ensoleillés ou à l’ombre, et les rues partiellement couvertes sont abritées des vents dominants Nord et protégées en parti des intempéries. Aucun véhicule ne pénètre entre les différents bâtiments, ce qui sécurise les piétons.

2 La gestion de l’énergie

L'isolation renforcée des murs, de la toiture et des vitrages est associée à un principe à ossature bois et bardage pour limiter au maximum les déperditions des bâtiments. Le chauffage des locaux est assuré par un réseau de chaleur, alimenté au bois. La ventilation est de type double flux avec récupération d’énergie par échangeur rotatif avec détection de CO2 pour la modulation des débits.
Pour réduire les besoins en éclairage artificiel, le recours à l’éclairage naturel a été particulièrement étudié : les salles de classes bénéficient soit d’une double orientation, soit d’un second jour apporté par un shed.
Des capteurs solaires sont prévus pour le préchauffage de l’eau chaude solaire de l’internat, de la restauration et des logements.
Le toit du gymnase est recouvert par 1230 m² de membrane photovoltaïque. La production d’électricité est estimée à 55770 kWh/an.

Consommations prévisionnelles :

  • chauffage : 25 kWh énergie primaire / m².shon
  • électrique (hors cuisine) : 25 kWh énergie primaire / m².shon

Réglementation thermique 2005 :

  • Ubat = Ubat-ref -30%
  • Cep = Cep-ref – 60%

3 Un excellent confort thermique

La VMC double flux permet de distribuer de façon confortable les débits d'air requis. L’émission de chaleur du plancher chauffant est très homogène.
La toiture végétalisée permet d’augmenter l’inertie de la toiture et joue un rôle de régulateur thermique en limitant la variation de température de la toiture.
Des protections solaires optimales ont été choisies pour protéger les rayons solaires directs : débords de toitures + stores à lames orientables et remontables. Ces stores ont l’avantage d’assurer une bonne protection solaire en fonction de la course du soleil sans détériorer l’apport d’éclairage naturel.

INTERVENANTS

Maître d'Ouvrage Région PACA Hôtel de région
27 place Jules Guesde
13841 Marseille
Tél : 04 91 57 50 57
Architecte

Rudy RICCIOTTI

Jean-Michel BATTESTI

17 boulevard Victor Hugo
83150 Bandol

37 bd Edouard Herriot
13008 Marseille

Tél : 04 94 29 52 61

Tél : 04 91 32 14 20

Entreprise LEON GROSSE 75 rue Marcellin Berthelot
ZI Les Milles 13799 Aix-en-Provence
Tél : 04 42 97 20 00
BET HQE ETAMINE 75 rue de La Villette 69003 Lyon Tél : 04 37 45 34 20
Retour